La diarrhée passagère chez l'adulte

La diarhée


La diarrhée se manifeste par une brutale modification de la fréquence et de la consistance
des selles.
En pratique, il y a diarrhée lorsqu’il y a plus de 3 selles molles ou liquides par jour.
Des nausées et/ou vomissements, douleurs abdominales (crampes), voire fièvre peuvent être associés.
Majoritairement les diarrhées passagères sont des diarrhées infectieuses :
elles sont la résultante d’une infection des intestins par des virus (c’est la cause la plus fréquente en France), par des bactéries ou bien par des parasites.
Mais la diarrhée aiguë peut aussi résulter d’une intoxication alimentaire ou d’une allergie alimentaire ou bien encore survenir après la prise d’un médicament (ex : antibiotiques…).

Nous  traiterons ici que les cas de diarrhée de courte durée chez l’adulte : 2 jours au maximum.


La prise en charge d’une diarrhée chez la personne âgée ou bien chez l’enfant (tout particulièrement chez l’enfant de moins de 2 ans) nécessitera de consulter un médecin.
En effet, la diarrhée va entraîner des pertes d’eau importantes (déshydratation) qui peuvent avoir des graves conséquences chez une personne âgée ou bien un enfant.

Ce qu’il faut savoir sur les diarrhées passagères de l’adulte :


Ne prenez pas en charge vous-même les symptômes et consultez rapidement
un médecin dans les cas suivants :
- Si la diarrhée s’accompagne de fortes fièvres ou de vomissements répétés,
- Si vos selles contiennent du sang ou des glaires
-Si vous revenez récemment d’un voyage dans un pays tropical,
-Si votre diarrhée s’accompagne d’une perte de poids brutale (+ de 2 kg),
- Si la diarrhée survient après ou pendant un traitement aux antibiotiques,
-Si vous présentez un terrain favorable ou vulnérable : maladie  des valves du cœur, traitement qui diminue les défenses immunitaires de votre organisme (traitement immunosuppresseur ou chimiothérapie en cours etc…).
Ne continuez pas de vous-même un traitement contre la diarrhée:
-Si vos symptômes persistent ou s’aggravent après 2 jours de traitement.
-Si vous avez très très soif avec une langue sèche : ces signes indiquent un début de déshydratation.
Il est impératif alors de consulter très rapidement un médecin qui jugera s’il faut vous prescrire un traitement de réhydratation (par voie orale ou dans certains cas par voie intraveineuse).
-SI les diarrhées sont fréquentes et récidivantes ou bien avec  alternance d’épisodes de diarrhée
et de constipation.
Dans tous ces cas, il faudra consultez votre médecin.

Diarrhée passagère de l’adulte

Ce que l’on peut faire soi-même

De la prévention :

- Il faut respectez les règles d’hygiène pour éviter l’apparition d’une diarrhée infectieuse,
- Il faut se laver les mains plusieurs fois par jour et systématiquement après être allé aux
toilettes, et bien sur avant de toucher les aliments et de passer à table.
-Il faut, en cas de diarrhée  dans votre entourage, renforcez le nettoyage des surfaces fréquemment
touchées (ex : poignées de porte, toilettes, lavabos), changez régulièrement les torchons qui servent à s’essuyer les mains, utilisez des gels désinfectants hydo-alcoolique.
-N’oubliez pas également de nettoyer régulièrement le réfrigérateur et de respecter la chaine du froid ( vous éviterez la multiplication des bactéries dans les aliments ).
Il faut respectez les dates de validité inscrites sur les emballages.


En cas de diarrhée déclarée :

Il faut s’hydrater : buvez beaucoup ; c’est l’essentiel du traitement!
Au cours de la diarrhée, le corps perd beaucoup d’eau et des sels minéraux, vous devez donc compenser ces pertes en buvant souvent des boissons salées et sucrées (eau, eau sucrée, sodas, bouillons de légumes). En cas de soif intense, de sensation de langue sèche, il est impératif de
consulter au plus vite votre médecin.
Pour vous alimenter, favorisez les aliments faciles à digérer comme le riz, les carottes cuites.
En revanche, évitez les fruits crus, les légumes verts crus, les plats ou boissons glacés.
dans la plupart des cas, ces simples règles alimentaires seront suffisantes :
les symptômes de la diarrhée disparaitront spontanément en quelques jours.

Diarrhée des voyageurs

la "diarrhée des voyageurs" (ou « turista ») est une diarrhée infectieuse, souvent sans gravité, qui survient chez les personnes voyageant dans un pays où le niveau d’hygiène est plus faible que celui de leur pays d’origine. La cause de cette diarrhée est généralement due à une bactérie transmise par les aliments et l’eau.
Pour l’éviter, si vous voyagez dans un pays à risque, il vous suffira de respecter plusieurs règles :
-buvez seulement de l’eau servie encapsulée ou traitée.
-évitez tout ce qui peut contenir de l'eau qui n'a pas été bouillie : glaces , glaçons ainsi que l'eau du robinet, même pour se laver les dents !
-ne mangez pas de légumes crus ni de fruits que vous ne pouvez peler vous-même.
-évitez également la viande et le poisson peu ou pas cuits, les fruits de mer ainsi que les plats préparés consommés froids.

Les médicaments

Pour améliorer votre confort, vous pouvez avoir recours à des médicaments disponibles sans ordonnance qui vont agir sur vos symptômes.
En aucun cas, ces médicaments ne vous dispensent des mesures d’hygiène et d’alimentation et, en particulier, de la nécessité de boire régulièrement pour éviter la déshydratation.
Le choix d’un médicament doit se faire en fonction de votre situation individuelle (age, grossesse, état de santé, autre traitement en cours)
De façon générale, choisissez plutôt des médicaments ne contenant qu’une seule substance active.
Il est impératif de respecter la posologie (dose et fréquence de prise), la durée du traitement préconisée (2 jours) et de ne jamais prendre un traitement de façon prolongée sans un avis médical.

Les médicaments utilisés seront généralement :


-Des ralentisseurs du transit Intestinal
Ils réduisent les contractions de l’intestin et diminuent le nombre et la fréquence des selles.
A ne pas utiliser :
• en cas de maladie inflammatoire chronique des intestins (rectocolite hémorragique ou maladie
de Crohn),
• si votre médecin vous a dit qu’un ralentissement du transit devait être évité.
Les substances actives sont :
-Le Lopéramide IMODIUM (en cas de maladie grave du foie, une surveillance médicale est nécessaire). Des cas de fatigue, vertiges ou somnolence ont déjà été rapportés ; attention si vous devez conduire un véhicule ou utiliser une machine nécessitant une attention particulière.
-Le Lopéramide + siméticone SILIGAZ(antiflatulent) : si la diarrhée passagère s’accompagne d’une gêne abdominale liée à la présence de gaz : ballonnements, douleurs spasmodiques ou flatulence.

-Des adsorbants/protecteurs Intestinaux
Ils agissent localement dans l’intestin par des mécanismes variables (pouvoir couvrant, adsorption des gaz…).
Les adsorbants intestinaux peuvent diminuer l’effet de nombreux médicaments, il convient donc de les prendre à distance d’autres médicaments.
Substances actives
Le Charbon activé, CHARBON DE BELLOC
Les argiles, l’ACTAPULGITE, le SMECTA, le BEDELIX ne pas utiliser en cas de sténose (rétrécissement) du tube digestif.
Les levures, ULTRALEVURES, CARBOLEVURE, les levures et les flores de complément (probiotiques) ont pour objectif de restaurer la flore intestinale.
Les antibactériens intestinaux (nifuroxazide, sulfaguanidine) ERCEFURYL  n’ont d’intérêt que dans le traitement des diarrhées aiguës d’origine bactériennes.
D’autres médicaments de phytothérapie et d’homéopathie sont traditionnellement utilisés dans le traitement de courte durée des diarrhées aiguës passagères de l’adulte.


Dans tous les cas,
au delà de 2 jours de diarrhée demandez l’avis de votre pharmacien ou de votre médecin.


Conseil parapharmacie et medicament