Du digital à la santé, il n’y a parfois qu’un pas !

À l’heure de la dématérialisation, les objets connectés s’inscrivent dans notre quotidien jusqu’à en devenir une utilité pour la science !

Withings, entreprise française spécialisée dans les objets connectés, inaugurait ce lundi 9 février, un observatoire de l’activité physique en France. Grâce à des bracelets connectés attribués à 100 000 utilisateurs, le nombre de pas effectués dans une journée, le nombre de calories brûlées ainsi que la fréquence cardiaque sont comptabilisés tout au long d’une journée. Ce bracelet est également utilisé pour l’analyse du sommeil de l’individu.

Des bracelets connectés pour mesurer l'activité des français
Bracelets connectés

Le but de ces bracelets connectés est devenu pour cette entreprise un enjeu de santé publique. « Il y a deux ans et demi, avec le succès commercial, nous avons constaté que nous avions une des plus grandes bases de données du monde en termes de poids, d'activité physique ou de pression artérielle, et que nous n'en faisions rien, alors que potentiellement elles ont une valeur de santé publique », explique Alexis Normand responsable des activités de santé de Withings. C’est ainsi que naquit cet Observatoire.
Un véritable lieu qui permet de suivre l’évolution de l’activité physique des Français et de mettre en lumière des données sur notre mode de vie.

Grâce à une carte interactive, nous pouvons apprendre que les Bretons et les Corses seraient les moins actifs avec respectivement 40,08 % et 34 % d’individus sédentaires. À l’inverse, les Franciliens seraient sédentaires à 20,03%, ils seraient donc davantage en activité.

In fine, l’objectif d’un tel dispositif serait pour Angela Chieche responsable des études et analyses statistiques de Withings : « Nous espérons que cela va contribuer à l'avènement d'une médecine préventive, prédictive et personnalisée, notamment en incitant des collaborations avec la communauté de chercheurs ».