Burn-out, sonnez l’alarme !

Considéré comme le mal du siècle, le burn-out préoccupe les Français et interroge sur les conditions de travail. Selon une étude réalisée par l’institut Think, 3 millions et demi de personnes souffriraient d’épuisement professionnel en France. 
« Réagissez et relevez la pente » tel est l’objectif que s’est fixé une équipe de chercheurs du CHU de Bordeaux en mettant au point l’Anbosyn, un complément alimentaire contre le burn-out. 

Le burn-out se désigne par un état de fatigue physique, émotionnel et mental qui se caractérise par un manque de motivation et de performance.  Les causes peuvent être multiples : une trop grande implication dans des situations exigeantes émotionnellement, des conditions de travail contraignantes ou encore des relations professionnelles extrêmement difficiles à gérer. 
Le burn-out, cette « maladie de civilisation » concernerait tous les secteurs d’activité même si certaines fonctions sont plus touchées que d’autres comme que les cadres, agriculteurs, employés, artisans. 

Quels symptômes ?

Reconnaître les différentes phases de burn-out permet de l’identifier et de réagir rapidement. 
La phase d’alarme : le stress provoque l’apparition de troubles du sommeil, des palpitations, des pleurs..
La phase de résistance : durant cette période le corps s’adapte et devient résistant, les signaux d’alarme s’estompent malgré un stress permanent. 
Troisième et dernière phase, la rupture : le stress continue de grandir, les réactions caractéristiques de la phase d’alarme apparaissent. 

Quels remèdes ?

Depuis quelques mois, l’Anbosyn rencontre un franc succès et apparaît comme le remède miracle pour faire face à ce mal être. Victime d’un burn-out, Ludovic Beaulieu a conçu l’Anbosyn en proposant une solution alternative aux antidépresseurs. Ce complément alimentaire est composé d’actifs naturels : extrait de melon, protéines de lait, taurine et de l’éleuthérocoque, une plante utilisée pour la gestion du stress. Les essais cliniques, réalisés sur 87 personnes, ont mis en évidence le résultat suivant : le traitement réduirait de 30 à 40 % les effets du burn-out sur le moral, l’humeur ou encore le sommeil. 

Lutter contre le burn-out est « avant toute chose une prise de conscience » souligne les concepteurs d’Abosyn. Une prise en charge psychologique ou une cure par la parole sont des prérequis pour traiter efficacement cette pathologie. 
Découvrez sur Anbosyn, un test permettant de savoir si vous êtes en burn-out. 

diagnostic burn out

Quelques chiffres…

17 % des salariés se disent potentiellement en situation d’épuisement professionnel
31% déclarent être confrontés à ce problème dans leur entourage professionnel
Les managers seraient les plus touchés par cette pathologie, 24 % d’entre eux se déclarent proches du burn-out. 
56 % considèrent que les conditions de travail ont évolué de manière négative au cours de ces 3 dernières années. 
1 entreprise sur 2 prendrait en compte le bien-être au travail